Le Gange

Descente du Gange de Allahabad en allant vers Varanasi.Traversée au ralenti sur une barque sommaire.Sous nos yeux,  le Gange, rien que le Gange  à perte de vue.Des lignes plates noyées dans la lumière. Pas d’infrastructure, de rocade suspendue ni de projet immobilier le long de ses rives nues. Juste le fleuve entrecoupé de plages au sable étrangement blanc. Il porte toute l’histoire de l’Inde et pourtant  ses berges verdoyantes sont à peine coiffées de quelque palais anciens émoussés par le tem

Lire la suite

Arrivée à Chengdu

L’arrivée à Chengdu, comme l’arrivée dans toutes les grandes villes de Chine est désespérante. Passé le spectacle saisissant des chaines de montagnes qui entourent la ville, l’avion oblique vers les milliers de tours d’habitation qui s’étalent à l’infini, ces terribles légos sans âme qui sont  devenus la signature de toute l’urbanité chinoise, puis finit par atterrir dans un brouillard compact. Est-ce le brouillard poétique des poèmes Tang ? Ou est-ce le monstre de la pollution qui se répand jus

Lire la suite