Go, un essai sur les meufs écrit par une meuf : Alice Durel

Dans Go (comprenez le féminin de gars, pas Go en anglais), petit essai écrit avec une précision remarquable et un slang parfaitement adapté, Alice Durel dissèque les icônes féminines du monde d’aujourd’hui.

En 160 pages, la jeune femme, diplômée d’histoire de l’art et d’art plastique, aborde Nicki Minaj, Nabilla, Nia Hall, Beyonce, Orlan, ou Marina Abramovic sans discrimination et avec la même verve, car chacune d’elles, avec des plastiques et personnalités différentes occupent une place de choix dans le panthéon de la pop culture actuelle. Pas facile pourtant, de prendre du recul dans une société remplies d’images, de décrypter les vrais messages derrière une superficialité ambiante où tout se traduit en clip, en gif et en très peu de mots.

C’est là que Durel est forte : en ratissant les mass media, Internet et l’art contemporain, elle décrypte avec acuité les nouveaux codes du féminisme, le sens caché d’un clip de Miley Cyrus ou l’émergence du black feminism et nous montre à quel point les frontières entre haute et basse culture, élite et vulgarité, vrai talent et visibilité opportuniste sont devenues poreuses.

Lire l’intégralité de l’article sur Mowwgli.com