Helen Feng, la déferlante

Notre contributrice, Léo de Boisgisson, a passé deux jours avec Helen Feng, chanteuse du groupe Nova Heart en pleine grève des taxis parisiens. Entre deux trajets en Uber Pool, une performance à la Fondation Louis Vuitton et plusieurs repas dans des restaurants du 10e arrondissement de Paris, elle a retranscrit les considérations de cette créatrice prolixe, en dialogue perpétuel avec elle-même, entre son identité chinoise et son identité américaine, entre son côté punk et son côté paillettes.

La suite de l’article sur Asialyst!