“Offrandes” de Gao Bo, du Tibet à Pékin

 

Ce n’est pas tous les jours qu’un photographe chinois est exposé « en grand » à la Maison Européenne de la Photographie (MEP). C’est même la première fois. Et à voir les œuvres de Gao Bo, dont la taille et le travail plastique excèdent de loin les dimensions habituelles du medium photo, l’exposition aurait même pu se tenir dans une autre institution artistique, un lieu dédié à l’art contemporain dans toute sa largeur.

Lire l’intégralité de l’article sur Asialyst.com