Pépites musicales Tokyoïtes

 

Dans le cadre de la tournée asiatique d’un artiste français, j’ai passé du temps à Tokyo.
J’en ai profité pour arpenter le quartier branché de Shibuya. A peine arrivée samedi midi, je me retrouve devant une horde de jeunes japonais que j’identifie comme des fans grâce à leur code vestimentaire semi-métal semi-kawaii (mignon en japonais).

La suite de l’article sur ma chronique Transistor Asie disponible sur Asialyst.